Le retour inespéré de Flotation Toy Warning

13 ans après un premier album parfait, Flotation Toy Warning fait de nouveau flotter sa pop étrange et hors du temps. Chronique d’un chef d’oeuvre annoncé ?

flotation toy warning,the machine

On n’y croyait plus et pourtant le miracle est arrivé : Les londoniens de Flotation Toy Warning viennent de sortir leur deuxième album, The Machine That Made Us. Si un mammouth a remplacé les mouettes sur la pochette, leur musique ne s’est pas fossilisée et n’a cédé aucune concession au formatage ambiant. Au niveau des meilleurs albums des Flaming Lips ou de Mercury Rev, à l’image de Everything That Is Difficult Will Come To An End, leur nouveau single mis en ligne.

Le reste de l’album est à l’avenant, le groupe semblant prendre un malin plaisir à nous perdre dans les méandres de leurs mélodies oniriques et de leurs harmonies à tiroirs.

“On a retrouvé le plaisir de composer” avouait le chanteur Paul Carter au média Sourdoreille fin 2016. Inutile de préciser que ce plaisir est incroyablement communicatif et qu’il n’est pas prêt de s’estomper.

Flotation Toy Warning – The Machine That Made Us / Date de sortie  : 16 juin 2017 chez Talitres.

#UnRetourEnOr

Tournée française – octobre 2017 :

– Le 20 : Lille (Centre culturel de Lesquin)

– Le 22 : Rouen (Théâtre Almendra)

– Le 23 : Paris (Le Petit Bain)

– Le 27 : Biarritz (L’Atabal)

– Le 28 : La Rochelle (La Sirène)

– Le 29 : Saint Lo (TBA)

Tracklisting de The Machine That Made Us :

1 – Controlling The Sea

2 – Due To Adverse Weather conditions All Of My Heroes Have Surrendered

3 – Everything That Is Difficult Will Come To An End

4 – A Season Underground

5 – I Quite Like It When He Sings

6 – King Of Foxgloves

7 – When The Boat Comes Inside Your House

8 – Driving Under The Influence Of Loneliness

9 – To Live For Longer Slides

10 – The Moongoose Analogue