The Magic City Trio : Entre country et Morricone

The Magic City Trio puise peut-être « son inspiration dans la musique country d’avant guerre », mais ne se limite pas à ce format, loin de là. Sa riche instrumentation et ses compositions hors pair devraient logiquement plaire au plus grand nombre.

The Magic City TrioNe vous fiez pas à leur nombre de fans sur facebook (294 au moment où j’écris ces lignes) ! The Magic City Trio a tout de la vraie bonne surprise de printemps. Sur Amerikana Arkana, Frank Sweeney (The June Brides), Annie Holder (Annie and The Aeroplanes), Adi Staempfli et Charlotte Burke ne sont pas seuls, loin de là. Cordes, piano, trompette mariachi, banjo ou encore steel guitare sont également de la partie et donnent une tonalité riche et variée à cet album. Nous sommes donc bien loin de la country minimaliste traditionnelle, même si quelques touches western apparaissent ici ou là. Le mieux est encore de se jeter sur le pot-pourri de leurs meilleurs titres ci dessous:

Difficile donc de ranger ce disque dans une case : Country, folk, pop cinématographique, americana ? Peut importe finalement. Amerikana Arkana nous fait voyager et rêver pour un coût modique.

Le seul défaut de ce disque ? Il ne dure que 34 minutes !

The Magic City TrioAmericana Arkana / Date de sortie : 20 avril 2018 chez Kailua Recordings

Tracklisting :

1 – Black Dog Following Me
2 – Cousin’s War
3 – Trav’ler
4 – Dust Of Mars
5 – Goodbye My Friend
6 – Oliver Curtis Perry
7 – 22
8 – Down In The Willow Garden
9 – Prayer For Hope And Happy Times
10 – Sun Comes Shining Through