Skip to content

17 Commentaires

  1. Loïc
    26 septembre 2014 @ 6 h 46 min

    Ces quelques lignes représentent vraiment votre critique du nouvel album de U2 ? A part quelques propos un peu haineux ou condescendants, il n’y a rien. C’est vide. Lorsqu’on lit droit de réponse, on s’attend à lire autre chose que ce vide sidéral.

  2. José PARENTRER
    26 septembre 2014 @ 8 h 35 min

    C’est pas un article mais un commentaire de troll ce billet

  3. oranginarouge
    26 septembre 2014 @ 12 h 54 min

    c’est un droit de réponse à cette chronique dithyrambique vraisemblablement
    http://musikplease.com/u2-songs-of-innocence-chronique-titre-titre-43107/

  4. José PARENTRER
    26 septembre 2014 @ 13 h 03 min

    une première chronique élogieuse c clair mais le mec connaissait son sujet apparemment. là oser parlé de touche pipi quand on parle de bono ayant vécu la guerre, perdu sa mère dans l’adolescence et etc, c’est plutôt léger. puis en profiter pour cracher sur rihanna et lykke li je vois pas le rapport. U2 = mauvais Disney ???? non mais on peut critiquer mais pas sortir un billet uniquement pour le buzz. Et j’envie ceux qui passent leur temps à se révolté sur l’album imposé par APPLE car ils doivent pas avoir beaucoup de blèmes dans leurs vies.

  5. José PARENTRER
    26 septembre 2014 @ 13 h 06 min

    d’accord avec LOIC, vous parlez de quoi au juste à part des phrases pourries et violentes ? J’aimerais écouter votre musique pour que je puisse la critiquer sans arguments !

  6. rodnrock
    26 septembre 2014 @ 13 h 21 min

    Salut tout le monde ! Je me permets d’intervenir étant à l’origine du billet trouvant l’album de bonne facture. Je veux pas spécialement défendre mon acolyte auteur du droit de réponse ci dessus (il fera ça très bien tout seul) mais juste préciser que ma chronique initiale a été faîte sur l’excitation et dès le premier jour de mise en ligne sur Itunes. Autrement dît, personne ne peut réellement juger en si peu de temps (c’est le risque avec cet exercice du aussitôt écouté aussitôt chroniqué). MAIS je garde une opinion très positive de cet album tant j’avais très très peur de son contenu, je ne rejoins pas du tout kinouzappa dans son analyse mais comprends qu’il soit totalement passé à coté de « Song For Innocence », il n’est pas le seul. Je me porte garant de son amour pour le bon son et de sa capacité d’analyse. Pour le reste, je lui laisse le soin de vous répondre. Le débat continue…lâchez vous même !

  7. José PARENTRER
    26 septembre 2014 @ 13 h 38 min

    Dans toute l’histoire des magazines ou webzines musicaux, je n’ai jamais vu un chroniqueur démonter l’avis d’un autre. Votre site nous parle de musik ? mais si je lis un gars qui me recommande un album et une semaine après un gars qui me le déconseille, je fais quoi ? soyez crédible. Ici, facile de savoir quoi faire, y’a des arguments dans un article, le néant (enfin des insultes) dans l’autre

  8. José PARENTRER
    26 septembre 2014 @ 13 h 47 min

    y’a qu’à voir vos mots clés : bowie, Mccartney, rihanna, lykke li et springsteen : rien à voir avec U2.

  9. Pierre
    26 septembre 2014 @ 14 h 41 min

    Cher José, pour info. Il existe bien des magazines qui présentent des avis divergents sur des albums. Jazz Mag par exemple propose régulièrement des chroniques « pour » et « contre » opposant ainsi deux avis différents par deux chroniqueurs différents. Si les arguments de la chronique positive t’ont touché, tant mieux. Quant à l’avis de ce dernier (franck) il a aussi son intérêt exposant les aspects marketing et éthiques omis dans le premier article. Qui sait un 3ème avis pondéré pourrait éventuellement s’approcher de l’impression général qu’a le public (au sens large) de cet album. Merci toutefois d’alimenter le débat !

  10. oscar
    26 septembre 2014 @ 14 h 58 min

    a quand U2 en live dans les croisières Costa ?

  11. rodnrock
    26 septembre 2014 @ 17 h 16 min

    Mais non josé a raison d’être touché par le premier article…il est trop bien :-) héhéhé. Par contre, blague à part, cher Rédacteur Chef adoré, au risque de perdre ma place de choix au sein de ce beau magazine, je m’inscris en faux à le lecture de votre phrase : »…les aspects marketing et éthiques omis dans le premier article… » ! Il ne s’agit aucunement d’une omission mais bel et bien d’un angle musical voulu. Je l’explique d’ailleurs dans l’intro et le premier paragraphe. Mais comme vous êtes le meilleur rédacteur de chef que la Terre porte en son sein, sachez que je peux comprendre cet oubli :) PS : et je voterai tout de même pour vous à l’élection du CE !

  12. rodnrock
    26 septembre 2014 @ 17 h 21 min

    Oscar : rigole pas, ce serait mon rêve !  » Bali Bono monte en bateau, la bite en l’air, les couilles dans l’eau… »

  13. rodnrock
    26 septembre 2014 @ 17 h 36 min

    et il faut bien sûr prendre au second degré l’image indiquant que U2 avait déjà offert un album cassette pour un walkman acheté. Il s’agit bien entendu d’un fake que mes partenaires ont réutilisé en toute connaissance de cause. http://www.theatlantic.com/technology/archive/2014/09/that-free-u2-album-with-purchase-of-cassette-player-ad-its-bogus/380402/

  14. José PARENTRER
    26 septembre 2014 @ 18 h 36 min

    donc « l’aspect marketing et éthique » illustré par un fake

  15. Pierre
    26 septembre 2014 @ 19 h 04 min

    Sacré Rod , tu as raison, je supprime cette vilaine phrase sur le fake de la cassette. Comme on dit : Dans le panneau.
    Pour l’omission tu as raison. Tu l’as précisé.. au temps pour moi ! En fait mon observation relève plus d’un fantasme, d’un désir insatisfait sur la contextualisation que sur la musique en soi, je l’admet. L’originalité de la sortie (keynote apple) contraste singulièrement avec la nature de la musique à mon sens. L’originalité musicale est diamétralement opposé au caractère inédit de la démarche commerciale. C’est l’évolution de la filière musicale qui continue. Alors pour le coup Aplle n’allait pas mettre du rap hardcore ou un morceau de punk, ou tout simplement un morceau de rock controversé. Et c’est là que ça me désole. Le ROCK ! merde .. c’est ,pardon, c’était un truc contre culturel. Et de la voir à ce point roulé des mécaniques industrielles avec l’embléme du systéme ça me désole un petit peu en fait. C’est normal c’est consensuel. Un partenariat durable avec la marque couvert d’engagement éthique (RED). Trés universaliste en somme. Raccord avec le slogan ONE. Mais tout sent le fake !! pas le petit fake d’internet. Le gros Fake. U2 n’apparait à mes yeux (je dis bien à mes yeux) que l’ombre de lui même. Une marque.
    Apple en plus ce choix musical propose de moins en moins d’innovations dans le fond et la forme vieillit ..
    Et comme tu sais ROD’nROCK je consomme du Apple et tu consommes du U2 (gratuit).. Donc je suis prêt à changer d’avis si U2 offre un iPod dans son prochaine album.. Peace

  16. oranginarouge
    26 septembre 2014 @ 19 h 15 min

    Frank à raison !! ça sent mauvais tout ça. La fanbase de U2 est aussi fanatique que celle de cloclo ou des 1D !! !! le rock est re-mort les gars

    pourquoi ?? …..
    Parc’que!!!!!

    Mr Hyde

  17. kinouzappa
    26 septembre 2014 @ 20 h 35 min

    HO HO HO ! Un article et c’est tout juste si je ne passe pas en boucle sur BFM avec « wanted » sur ma tronche ! On en oublierait presque que l’article en question traite… d’un ALBUM!! Mais bon, nous sommes entre passionnés donc ayons une conversation passionnante.

    Le but premier de mon billet était de contrebalancer l’avis de Rod. En effet, je n’ai pas aimé cet album, il ne m’a pas touché et j’ai voulu expliquer pourquoi. Sauf que ce n’est finalement pas si évident d’analyser une chose que l’on n’apprécie pas (je m’en aperçois un peu tard, je l’admets) et je reconnais bien volontiers que cet article est maladroit.

    @Loic : Néant est un peu dur non ? Je déplore quand même le manque de titre marquant, une absence de travail mélodique et une production médiocre fait par un producteur peu inspiré… c’est pas grand chose mais quand même.

    @Rod : Je te prends quand tu veux… aux MIKADO…

    @José Parentrer : Pour le coup, je n’ai critiqué ni Riri ni Lyke Li. Je ne comprends pas ce qu’elles font là, à part dire qu’il y a un feat avec une artiste hype. En revanche, je ne vois pas trop ce que le décès de la mère de Bono vient faire là… Et pas d’avis contraires sur un site? C’est le principe même de notre site non ? On partage nos avis, nos coups de cœurs et déceptions. Comment pourrions nous avoir cette conversation sinon ?