Manu Katché : pourquoi il faut écouter Unstatic !

Unstatic est toujours dans les bacs. Retour sur une belle production signée Manu Katché et passée inaperçue.

Manu Katché, Unstatic, cover

On ne présente plus Manu Katché, batteur de renommée internationale ayant joué aux côtés d’une multitude de chanteurs et musiciens hexagonaux et internationaux. Le voici de retour avec un nouvel album studio intitulé Unstatic, enregistré avec la complicité de la contrebassiste Ellen Andrea Wang venue enrichir la formation. Ce nouvel album, agréable et facile d’écoute, regorge néanmoins de percées d’énergie très communicatives.

Il faut écouter Unstatic car cet album, composé de onze titres, est une forme d’invitation à voyager immédiatement. Les notes qui émanent de ce disque tournent autour de nous, comme la rotation de particules dans l’univers qui nous entoure. En plus de l’émotion intense que procure celui-ci, on perçoit une certaine accalmie chez Manu Katché. Plus serein dans ses compositions, il a l’intelligence de nous épargner de longs solos de batterie.

Manu Katché, qui a composé tous les titres de cet album, alterne de belles ballades avec des morceaux plus rythmés comme Unstatic par exemple. Prouvant une fois de plus qu’il est passé maître dans le changement de rythme. Tout au long des plages du disque, Unstatic dégage une ambiance jazzy, funk, rumba et même salsa rock avec un titre comme Introduccion. A noter l’utilisation subtile du piano acoustique ou bien encore du son Hammond ou Rhodes. Avec Unstatic, Manu Katché nous affiche, une nouvelle fois, la liste de son art et de sa virtuosité.

Manu KatchéUnstatic / Date de sortie le 11 mars 2016 chez Anteprima Productions.